hippodrome-chantilly

Les plus beaux hippodromes de France

La France est un pays majeur dans l’univers des courses hippiques et rayonne dans ce domaine à l’international. Elle compte parmi les plus beaux hippodromes au monde dont voici une liste non exhaustive.

L’hippodrome de Paris-Vincennes

Quelques dates clés :

La construction de cet hippodrome a débuté en 1863, c’est un lieu culte et historique qui a plus de 150 ans d’existence. La première course de Trot a eu lieu en 1879. C’est en 1906 que le meeting d’hiver a fait son apparition et que l’hippodrome a commencé à prendre de l’ampleur. Le 1er Février 1920 avait lieu la première édition de la course mythique du prix d’Amérique remporté par Pro Patria. Le nombre de partants ne cessant de croitre (plus de 3000 dans les années 50) le programme diurne sembla alors trop exigu et l’idée de courir des réunions supplémentaires en nocturne, loin d’être incongrue fut menée avec ferveur par René Ballière.

Une nouvelle piste plus petite, plate et éclairée voyait le jour afin d’y courir la nuit… 1260 mètres sur une largeur de plus de 20 mètres, léchée par 600 projecteurs, que le spectateur ne perde une miette du spectacle.

La première eut lieu le Vendredi 20 Juin 1952, 6 épreuves au programme.

Modernisation encore en 1983, avec l’avènement du nouveau Vincennes, ses tribunes new-look, son grand hall capable d’accueillir les 40 000 spectateurs d’un Prix d’Amérique…

Puis viendra l’écran géant offrant plus de 100 m2 avec toujours l’obsession de la clarté, la vision, le spectacle, tout pour le public !

EN FÉVRIER 2014, Vincennes fête un des trotteurs français les plus riches de tous les temps ready cash : vainqueur de deux prix d’Amérique, deux prix de France, un prix de paris, criterium des jeunes et des 3ans.

L’hiver 2015-2016 naissance d’un super crack Bold Eagle raflant l’Amérique, le prix de France et 2e du Prix de Paris performance hors du commun.

vincennes-hippodrome.com

L'hippodrome de Longchamp

hippodrome-parislonchamp

BIENVENUE DANS LE TEMPLE DE LA VITESSE ET DU GALOP

PARISLONGCHAMP, c'est la nouvelle destination moderne, élégante et branchée pour les passionnés des courses, c'est le rêve qui devient réalité.

UNE ADRESSE ATYPIQUE POUR TOUS LES PUBLICS

Après 2 ans de travaux titanesques, l’hippodrome ParisLongchamp a réouvert ses portes en 2018.

Imaginé par l’architecte Dominique Perrault, ce temple historique des courses hippiques, niché au cœur du Bois de Boulogne, a pris le parti de rompre avec les codes classiques des champs de courses traditionnels et de partager son univers avec le grand public.

Désormais enrichi d’une guinguette à l’atmosphère chic et bucolique, d’un rooftop-lounge de plus de 500m2 avec vue imprenable, d’une scène de concerts à ciel ouvert, le nouveau ParisLongchamp invite les Parisiens avides d’évasion, de lieux festifs, de musique et de plaisirs gourmands à se mêler aux passionnés des courses de galop et s’approprier une nouvelle destination de sortie pour vivre une expérience rare et unique.

parislongchamps.com

PARISLONGCHAMP EN CHIFFRES

  • 2 ans de travaux
  • 420 compagnons mobilisés par Bouygues Bâtiment Ile-de-France
  • 140 M€ d'investissement

DIMENSIONS DU BÂTIMENT

  • 160 mètres de long et 35 mètres de large, sur une hauteur de 23 mètres
  • 50 kilomètres de câblages techniques

L'hippodrome d'Auteuil

hippodrome-auteuil

Porte d’Auteuil à Paris, sur 33 hectares, l’hippodrome d’Auteuil se situe à l’orée du bois de Boulogne. C’est le haut-lieu des courses à obstacles en France, et c’est sur ses pistes que se déroulent l’intégralité des neuf courses de Groupe 1 en haies et en steeple-chase disputées sur le sol français. On y court au début du printemps, puis à l’automne jusqu’aux premiers jours de décembre. Les terrains peuvent alors être « lourds », ce qui a beaucoup influencé les aptitudes des chevaux d’obstacle français.

Cette hégémonie de parcours variés dessinés au fil du temps est pratiquement sans pareille en Europe. Le programme d’Auteuil est donc le principal outil de sélection des chevaux d’obstacle français, valorisant parfaitement la qualité de l’élevage des chevaux sauteurs, qui s’exportent en nombre vers les îles britanniques.

Créé en 1873, l’hippodrome d’Auteuil a toujours attiré de grandes foules populaires, et c’est le décor naturel de toute une population de turfistes qui s’est essayé aux courses d’obstacle sur l’une des trois pelouses de l’hippodrome, découpé par de nombreuses pistes. Ces trois pelouses, emplacements ouverts au public à l’intérieur des boucles du parcours en huit d’Auteuil, avaient été affectueusement baptisées Tonkin, Congo et Madagascar à l’époque des colonies. D’anciennes photos témoignent d’une ambiance populaire et festive, de ballades au bord des petits ruisseaux qui alimentaient les deux « rivières », obstacles formés par une haie et un bassin, parmi les plus célèbres d’Auteuil.

Le côté sensationnel de l’obstacle a évidemment joué un grand rôle dans cette popularité, car il se passe toujours quelque chose dans une course d’obstacles, et le public ne s’y est jamais trompé. Aujourd’hui encore, il converge de toute la France, des bassins d’élevage que sont notamment l’Ouest du pays et le Centre-Est, pour assister à ces grandes fêtes que sont le week-end international de l’obstacle, en novembre, et celui du Grand Steeple-Chase de Paris, en juin.

france-galop.com

L'hippodrome de Chantilly

L’hippodrome de Chantilly est un écrin intemporel que le monde entier nous envie. Nulle part ailleurs un champ de course n’est bordé par un château fantastique, parmi les monuments préférés des Français, et un bâtiment aussi majestueux et imposant que les Grandes Écuries des princes de Condé, le tout en bordure de forêt… Aller aux courses de Chantilly, c’est une expérience visuelle tout à fait unique.

Inauguré en 1834 mais rénové de fond en comble dans les années 2000, l’hippodrome lui-même s’inscrit parfaitement dans ce décor extravagant, dont il constitue en quelque sorte les tribunes.

Il se trouve aussi que c’est à Chantilly qu’ont lieu les deux plus prestigieuses épreuves du programme de France Galop, à savoir le Prix du Jockey-Club (depuis 1836) et le Prix de Diane Longines (depuis 1843), devenu au fil du temps un symbole de l’élégance et de la féminité qui subsiste aujourd’hui. Si les courses peuvent évoquer les chapeaux et les tenues extravagantes, c’est au prix de Diane qu’elles le doivent principalement.

En 2016 et en 2017, Chantilly a été choisi pour accueillir le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le temps que l’hippodrome parisien de Longchamp soit reconstruit.

Le centre d’entrainement de Chantilly, pour sa part, accueille plus de deux milles chevaux à l’entraînement et se situe sur les communes voisines de Chantilly, Gouvieux, Lamorlaye, Coye-la-Forêt et Avilly-Saint-Léonard.

france-galop.com

Leave a comment

11 − onze =